Sarah est une jeune photographe basée à Biarritz.
Elle découvre la photographie argentique de manière autodidacte avant de rejoindre en 2017 le département photo du Centre Jean Verdier de Paris où elle apprend les techniques de développement et de tirage en chambre noir, spécifiques à la photographie en noir et blanc.
Son travail s’oriente principalement sur les voyages et les personnalités qu’elle est amenée à rencontrer.
Observer, contempler le quotidien des autres...
L’Homme devient rapidement le sujet de prédilection de Sarah.
En 2019, elle s’installe au Pays Basque et découvre les joies et l’esthétique du surf. Mêlant cette pratique à sa passion, elle se laisse séduire par la photographie aquatique.
Sarah Witt est représentée par la Galerie Poltred depuis septembre 2019.
La photographie devient son métier suite au succès de l'exposition de tirages argentiques "La Vague" lors de l'été 2020. Depuis, elle collabore en tant que freelance avec des acteurs locaux tout en conservant cette patte artistique qui lui est chère. 

Expositions individuelles :

- La Vague, Colors of Surfing, Biarritz, 2020,
- La Vague, Galerie Poltred, Lyon, 2020,
- A Day in Siargao, Les Matins Blancs, Paris, 2019,
- A Day in Siargao, Le Local, Biarritz, 2019,
- Voyage à Deux, Le Troisième Café, Paris, 2019,
- Invitation au Voyage, Le Hasard Ludique, en partenariat avec Le Bonbon et Transavia Airline, Paris, 2018,


Expositions collectives :
- Poltred Hors Les Murs, Galerie La Taille de Mon Âme, 2021
- Caras Cubanas et Colors of India, Galerie Poltred, Lyon, 2019,
Publications :
 - "Tropical Garden", Foto Femme United, 2020
- "Finding your place in Chaos / Mumbai, India”, Roam magazine, essai photographique sur les rues de Bombay, 2019